Esclavage : la ville de Bordeaux face à son histoire de port négrier

En 2001, le trafic d’esclaves était officiellement reconnu comme un crime contre l’Humanité. Depuis, plusieurs villes ont entamé un long travail de mémoire, comme à Bordeaux, en Gironde. Une association propose un parcours pédagogique pour aborder ce passé longtemps tabou.