Écriture inclusive : l’orthographe et la grammaire sont-elles sexistes ?

Pas question d’utiliser l’écriture inclusive à l’école : Jean-Michel Blanquer a été très clair, la féminisation des mots est une bonne chose mais pas le changement des règles d’orthographe et de grammaire. L’écriture inclusive abimerait la langue pour certains, quand pour d’autres, elle serait un bon moyen de faire avancer l’égalité femme-homme.